• Sold out

    Tu peux me laisser là, au milieu des poupées de cire,  au milieu des photos, dans ta boite à souvenirs, celle que tu n'ouvres jamais. Tu peux m'abandonner ici, sur un coin de table poussiéreuse, près d'un cadre aux visages souriants, à côté des feuilles qui volent dans le vent, au milieu de cette multitude de petits objets qui ne servent à rien, mais qui restent. Tu peux me déposer ici, si j'encombre tes poches, je me glisserai dans la première poignée, parmi tes clefs et tes tickets de métro. Tu peux me jeter là, sur ton lit défait ou ton canapé, je m'accrocherai à ton manteau, je me fondrais dans la capuche, et tu ne verras pas. Tu peux me caler sur ton étagère, parmi les livres de voyage et les destinations lointaines, les billets d'avion et les feuilles volantes, les mots écrits à la main, ceux que tu as oubliés au milieu des pages. Tu peux m'oublier ici, sur la table de la cuisine, entre les pages du programme télé, dans un hors-série que tu ne lis jamais. Mais ne me repose pas derrière la vitrine, celle dont tu as passé le seuil, lorsque tu as vu une étincelle. Ne me repose pas au milieu des poupées de chiffon, au milieu des visages de porcelaine, au milieu de ces yeux vides qui n'ont pas trouvé acquéreur. Ne me repose pas derrière la vitrine ; je ne suis plus à vendre.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :