• Instant cévenol

    Des éclairs qui déchirent le ciel, quelques notes de country en arrière-fond, l'air frais et vivifiant de la nature, les essences exaltées des arbres, de la mousse, des feuilles. Le vent danse au son des accords de la guitare, il ne s'arrête jamais décidément; je suis sûre qu'il est heureux ce soir, il a la pluie comme camarade, et je sais qu'ils s'entendent bien. Je regarde l'obscurité avec un sourire attendri sur le visage, comme si je voyais deux enfants jouer à la corde, et le grondement du tonnerre qui vient les rappeler à la raison de temps à autre. Et puis les notes accélèrent et prennent un ton encore plus gai, ce bon vieux air qui fait penser à une maison en bois perdue au milieu des plaines, à une famille réunie au coin du feu, aux bottes posées à côté de la porte. J'ai posé mes chaussures moi aussi, et puis j'ai ma maison en bois, ce soir il n'y a pas de feu mais la famille est quand même là. Certains airs me forcent presque à chanter moi aussi, je ne leur résiste pas longtemps; pour un peu, je me lèverai et danserai en rond, en prenant le premier venu par le bras.
    Mais non, ce soir j'accorde le tapotement du clavier de l'ordinateur à celui des doigts sur les cordes de la guitare, et la pluie curieuse vient frapper aux fenêtres. Tout est ouvert pourtant, quelques gouttes arrivent même à m'atteindre quelques fois. Quel bonheur de s'installer sur la terrasse quand il pleut, je me serais mise en plein air si je n'avais crains pour la vie de ce bon vieux compagnon éléctronique. Les éclairs sont de plus en plus vifs, tout à l'heure la foudre n'est pas tombée loin, on aurait dit une fin de monde, un de ces instants frisant l'apocalypse, où le ciel est multicolore, où le tonnerre fait presque trembler le sol. J'aimerai une fin du monde comme celle-ci, si jamais elle arrive; la pluie magnifie les choses et les êtres, et personne n'aurait à rougir de sa mort.

  • Commentaires

    1
    Roman
    Jeudi 12 Octobre 2006 à 22:20
    Oui, magnifique, une réelle sublimation. Pour ma part je ne pense pas qu'une telle chose serait la fin, mais bien un réel commencement..
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :