• Désillusion...

    J'ai toujours essayé d'être gentille et compréhensive, tolérante et attentionnée. J'ai toujours gâté du mieux que je le pouvais ceux qui m'entourent, ceux que j'aime, et même s'il m'est arrivé de commettre des erreurs, j'ai toujours fini par comprendre où était ma véritable place. J'ai beaucoup erré mais en fin de compte je n'ai jamais commis de choses irréparables, et j'ai fini par enfin croire que moi aussi après tout j'avais droit au bonheur. Alors je peine à comprendre aujourd'hui pourquoi c'est moi qu'on trahi, moi qu'on blesse, moi qu'on poignarde dans le dos. J'ai laissé passé tellement de choses, j'essaye d'en oublier beaucoup mais il y a des moments où la coupe est pleine et, même si j'aimerai en absorber encore, je ne peux plus. J'ai découvert peu à peu qu'il y avait un fossé énorme entre les paroles et les actes, les promesses et leur accomplissement. Ce qu'on dit n'est pas toujours ce qu'on fait, j'aurai aimé qu'il en soit autrement.

    Je crois que j'ai toujours été trop idéaliste, romantique peut être; j'ai voulu croire à la pureté des sentiments, à la confiance absolue, à la relation profonde et fusionelle entre deux êtres, quels qu'ils soient. Petit à petit mes propres valeurs s'effondrent au dessus de ma tête, tout me tombe dessus et personne n'est là pour déblayer ce qu'il reste encore de mes espoirs d'antans. J'ai l'impression d'être plus seule que jamais alors que les plus belles des paroles résonnent encore dans mon esprit, elles datent de quelques heures à peine. Je fais partie de cette race en voie d'extinction, de ceux qui veulent croire et faire confiance les yeux fermés, ceux qui veulent avancer dans le noir et qui pensent qu'ils ne tomberont pas si on leur tient la main. Mon dieu, que j'ai pu être stupide...

    Désolée si je ne suis pas très originale ce soir. Mais les chagrins d'amour, c'est un peu pareil pour tout le monde je suppose...


  • Commentaires

    1
    Personne d'important
    Mardi 26 Juillet 2005 à 01:07
    Alea Jacta Est
    Bonsoir à toi ô étoile de l'aurore, juste un petit mot en passant, de quelqu'un qui n'est personne, rien qu'un simple soubresaut de vent (é)perdu dans le néant. Fate strikes hard, and it's even more strong when you're already doomed, by your own hand... Il y a des décisions qu'il faut prendre sans attendre, il y a des murailles qu'il faut bâtir avant que l'ennemi ne pointe à l'horizon, sinon il est en effet trop tard, et tout s'en trouve dévasté. Dans un certain pan d'un film que je ne citerai pas, un roi a dit si j'ai bonne mémoire "les récoltes peuvent êtres resemées, les maisons reconstruites", et là il en ira de même, espérons simplement qu'à son instar, cette phrase ne sera pas prenoncée qu'à seule fin de donner espoir... Le génie d'aujourd'hui est l'idiot de demain, c'est ainsi qu'on avance, c'est ainsi qu'on grandit, ça fait mal... Bonne chance à toi, tu en as besoin, et sache que même si tu es l'étoile, les ténèbres te soutiennent à jamais, dussent-ils demeurer à jamais cois.
    2
    Mardi 26 Juillet 2005 à 23:21
    Juste...
    Oui... l'on se croit unique lorsque la terre s'écroule sous nos pieds, lorsque l'amour construit ou pas s'effondre, l'on croit toujours être les plus malheureuses... mais c'est pareil pour presque tout le monde, la souffrance est là. Tu n'as pas été stupide, tu as voulu y croire et c'est en croyant que l'on bâtit même si l'on fait des erreurs qui font mal, elles nous permettent de grandir (quoique à 38 je suis touujours aussi stupide). Bon courage... une blogueuse de passage
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :